Villes de Chine

pekin, beijing PEKIN

Beijing*, capitale (du nord) de l'Empire du Milieu, plus de 22 millions d'habitants, Pékin n'arrête pas de se transformer pour ressembler à une métropole du XXIè siècle.
Les bulldozers effacent des siècles d'histoire pour laisser la place à des centres commerciaux, hôtels de luxe et complexes immobiliers sans originalité.
Les vieux quartiers populaires, les hutongs, ne sont plus qu'une poignée aujourd'hui et le massacre n'est pas terminé. La tenue des Jeux Olympiques de 2008 ont donné un coup de fouet à la frénésie de construction.
Lecteur de Lao She, passe ton chemin, le Pékin qu'il a décrit est enseveli sous le béton.
Pékin mérite néanmoins une visite si ce ne serait-ce que pour ses monuments les plus notables: le Temple du Ciel, la Cité Interdite, le Palais d'Eté et la Grande Muraille !

* la ville a souvent changé de nom et n'a pas  toujours été capitale: Ji, Dadu, Jingshi, Khanbalik, Gemun Hecen, Yanjing, Beiping.
(à noter que le B de Beijing se prononce [p] et qu'autrefois le [j] se prononçait [k])

XI'AN

Grande ville musulmane, capitale de la province du Shaanxi, ancienne Chang'an, Xi'an est intêressante pour sa mosquée et son quartier musulman où il fait bon manger dans la rue à la nuit tombée, mais aussi et surtout son site unique de l'Armée de Soldats de terre cuite.
C'est grandiose, des milliers de soldats grandeur nature, aucun visage identique, tous bien rangés en ordre de bataille.
C'est Qin Shihuang, premier empereur chinois, unificateur de la Chine et initiateur de la Grande Muraille (-250 avant JC) qui s'est fait construire un mausolée avec une représentation de son armée.
Le site est toujours en cours de fouille, tout n'a pas été déterré ni restauré. Les photos sont théoriquement interdites dans le musée, mais il y a du laissez-aller dans la surveillance...

GUILIN

Guilin, ancienne capitale du Guangxi, c'est le top des destinations touristiques pour les chinois.
Autrefois c'était le lieu d'inspiration de tous les poètes et peintres chinois. C'était et c'est toujours la destination numéro 1 pour les voyages de noces.
C'est vrai, les paysages sont magnifiques, cette rivière se frayant un passage au milieu de ces pains de sucre karstiques recouverts de velours vert, c'est beau. Que ne pouvons nous reculer d'un demi-siècle pour en profiter vraiment, profiter du paysage et sympathiser avec les autochtones, rencontrer au hasard d'une ballade à vélo un artiste exprimant sur la toile son émotion esthétique.
Aujourd'hui c'est une vraie ville chinoise, polluée, embouteillée, et très touristique.
Cela vaut quand même le coup d'aller voir, et ne pas manquer de faire des ballades à vélo dans la campagne environnante ainsi que la croisière jusqu'à Yangshuo.
A noter enfin, 100km plus au nord, de magnifiques rizières en terrasse: à Pingan et Jinkeng.

Accueil Tout sur le Yunnan